Archives mensuelles : décembre 2012

Ragout de fin d’année qui vous requinque un homme

chez-JC_0125

Je m’installe pour quelques jours chez Jean-Claude.
J’aime énormément sa maison. Pour y avoir vécu des moments extraordinaires mais aussi parce qu’on s’y sent bien et qu’on peut y cuisiner en paix, avec tout ce qu’il faut sous la main, dans un environnement exceptionnel. C’est une grande maison familiale au charme fantastique et intemporel et je suis infiniment reconnaissante à J-C de m’offrir à chaque fois le privilège d’y passer d’heureux moments.
La plupart du temps J-C vit seul et il lui arrive de négliger un peu l’équilibre de son alimentation. Je sais qu’il compte sur moi cette semaine pour lui faire manger des légumes, de bonnes choses en général et peut être bien regagner un ou deux kilos. Je vais me faire un grand plaisir à le bichonner.
J’ai commencé très fort en préparant dès hier un petit ragout de bœuf épicé aux patates douces qui va nous donner des forces à tous et nous tenir au corps pour aller danser toute la nuit et une partie de la journée de demain.

ragout-patates-douces-0014-(2)

Lire la suite

Veloutés trois couleurs

Quand il y a de jeunes enfants dans les parages, il est impossible d’éviter Noël et de résister à la bonne énergie que génère leur émerveillement. En Guadeloupe, j’ai ma dizaine de bons amis dont la plupart a fait des mômes qui ont quasiment tous le même âge (entre trois et cinq ans) et se fréquentent depuis le berceau. Parmi les adultes de la bande, nous avons un excellent acteur qui a la carrure et le charisme d’un Père Noël digne de l’image d’Epinal et qui sévit depuis déjà plusieurs années dans le rôle. Inutile de vous dire que tout le monde joue le jeu à fond.
Ce soir nous ne réveillonnons pas, nous allons grignoter tout en préparant avec Seb une partie du repas de demain soir. Un trio de veloutés servi en amuse-bouche, dans de mini verrines. Il y aura pas mal de foies gras faits maison et autres victuailles du meilleur goût confectionnées par chacun, mieux vaut donc commencer par du frais et léger. Velouté de roquette au parmesan, Crème de chou-fleur à la muscade et velouté de giraumon, marrons, lait de coco. A déguster dans cet ordre, du plus frais au plus épicé.

trio-veloutés_0065

Lire la suite

Jus de melon mandarine et citron vert

En Guadeloupe, les melons ne sont plus ce qu’ils étaient… J’ai été initiée pendant de longues années par ma maman à l’art de dégotter le melon parfait. Avant toute chose, j’ai appris qu’il doit être lourd et parfumé et sa petite queue doit se détacher d’elle-même. Et pourtant, savoir choisir les melons ne m’empêche pas d’être chaque année plus déçue par ceux que je trouve ici, en Guadeloupe. Ou bien la texture est totalement improbable entre le cartonneux et le spongieux ou bien le goût n’est vraiment pas fameux, entre rien et cucurbitacée. Je viens d’en acheter un au marché de Sainte-Anne qui m’avait l’air très bien sous tous rapports et il est juste détestable. Bien juteux avec une pulpe serrée comme il faut, certes… mais sans aucun goût et surtout sans sucre. Pas même à la hauteur de son cousin le concombre. Comme je ne supporte pas de jeter, j’ai décidé d’en faire un jus avec de la mandarine, du citron vert et du sirop de sucre de canne. Miracle ! Grâce au sucre et aux agrumes, la saveur originelle du melon est réapparue. Rafraîchi en bouteille au congélo pendant une heure, ce cocktail sans alcool est simplement divin et très désaltérant.

cocktail-melon-mandarine-2_0042

Lire la suite