Endives braisées caramélisées

Cette recette me rappelle toujours ma maman qui était la pire des emmerdeuses mais la meilleure des cuisinières et qui elle, ne mettait pas de sucre.

Pour une personne :

  • 2 belles endives bien dodues
  • 1 demi orange
  • 1 cuiller à café de sucre de canne roux
  • 1 cuiller à soupe d’huile de colza ou de tournesol
  • Du sel

Porter les endives à ébullition dans une grande casserole d’eau salée. Ma mère disait de ne pas couvrir pour laisser s’échapper l’amertume mais je ne sais pas s’il est vraiment avéré que l’amertume puisse s’échapper de l’endive ! Alors, moi, je couvre. Au moins à demi. Simplement parce que ça cuit plus vite et que je ne vois pas de différence remarquable. Elles sont cuites à point au bout de 30 mn environ quand elles prennent une couleur vaguement grise mais surtout quand la pointe du couteau s’enfonce tendrement dans leur chair, sans plus de résistance. Là, il faut les égoutter. Bien et longtemps. Voire, une fois qu’elles sont froides, les passer dans du papier absorbant après les avoir coupées en deux dans le sens de la longueur. Faire chauffer l’huile dans une poêle, et y faire revenir les demi-endives à grand feu avec une bonne pincée de sel et une cuiller à café de sucre roux saupoudrée sur toute leur surface. 1 minute, pas plus. Verser ensuite le jus d’une demi-orange et bien mélanger le tout encore 1 minute à grand feu pour que la caramélisation opère. Baissez à petit feu, couvrez (on y revient) si vous voulez garder du jus, ou pas, si ça vous chante… mais laissez mijoter une bonne dizaine de minutes en remuant de temps en temps avec une cuiller en bois. Servez les seules ou en accompagnement avec une côte de veau. Miam, miam. Merci maman…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *