Bouillon de poule au riz blanc, parfumé à l’asiatique

C’est une de mes potions requinquantes pour lendemain de fête. Un de ces bouillons très parfumés qui redonnent goût à la vie quand la gueule de bois n’est pas loin. J’y mets des feuilles de combava et de basilic asiatique, du persil, de l’échalote, du gingembre frais et du piment thaïlandais. Et puis aussi un peu de riz basmati cuit, histoire de ne pas mourir de faim.

Bouillon-de-poule-au-riz_0019

Pour 4 bols

  • Environ 8 cuillers à soupe bombées de riz basmati blanc cuits au rice cooker (c’est-à-dire par absorption, sans adjonction de matière grasse ou de sel)
  • Une grosse noix de gingembre
  • Une dizaine de feuilles de basilic thaïlandais
  • 4 feuilles de combava
  • 2 ou 3 branches de persil frais
  • 1 échalote
  • 2 piments rouges thaïlandais secs
  • 1 cube de bouillon de poule (bio de préférence)
  • 1 litre d’eau

Râper le gingembre directement dans une casserole, avec le côté de la râpe qui a les plus gros trous. Ajouter les feuilles de basilic, les feuilles de combava déchirées en quatre à la main, les branches de persil entières, l’échalote coupée en rondelles fines et les piments. Verser par-dessus tout ça environ un litre d’eau et y jeter le cube de bouillon de poule. Couvrir et porter à ébullition. Laisser ensuite bouillir 5 à 10 minutes.
Au moment de servir, mettre environ deux cuillers à soupe de riz blanc cuit au fond de chaque bol et verser le bouillon par-dessus. Je vous promets qu’on reprend un peu plus vie à chaque cuiller ingurgitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *