Chocolat chaud au lait d’amandes et aux épices

Un vrai chocolat chaud maison, onctueux et corsé ça vous change un après-midi. C’est un goûter plein de douceur et de réconfort, un petit plaisir qu’il fait bon s’offrir de temps à autre, surtout en cette saison. D’autant plus que mon chocolat, je l’allège par rapport à l’original souvent trop riche et indigeste et je lui offre ce petit parfum d’exotisme qui lui donne confère une saveur incomparable. Venez redécouvrir le chocolat chaud avec moi, je pense que vous ne le regretterez pas.

Chocolat-chaud-épices_0111

Pour 2 petites tasses

  • 20 à 25 cl de lait d’amandes non sucré (selon si vous l’aimez plus ou moins épais)
  • 3 barres de chocolat noir à 70% de cacao de Lindt ( il est vraiment très bien et plus facile à trouver que le Valrhona qui est, c’est vrai, le must en matière de chocolat de cuisine)
  • 1 cuiller à café bombée de cacao en poudre
  • 4 cuillers à café rases de rapadura
  • 1 gousse de vanille fendue et grattée
  • 1/3 de cuiller à café rase de cannelle en poudre

Selon votre goût personnel, vous pouvez ajouter un clou de girofle, une étoile de badiane, de la noix muscade râpée, un peu de cardamome, de gingembre en poudre ou même du poivre… Aujourd’hui j’avais envie de rester dans des saveurs assez rondes et classiques.

Casser les barres de chocolat en carrés dans une petite casserole. Mettre cette casserole à chauffer au bain marie dans une plus grande contenant suffisamment d’eau pour que la première ait le fond qui y trempe (un bain marie quoi !). Ajouter d’abord le lait d’amande et bien remuer jusqu’à ce que le chocolat commence à fondre. Ajouter ensuite la poudre de cacao, les épices et le sucre et continuer de remuer jusqu’à ébullition de l’eau dans la casserole du dessous. Baisser ensuite le feu et continuer de remuer régulièrement pendant 2 ou 3 minutes jusqu’à obtention d’une belle texture onctueuse. Ajouter du sucre si vous trouvez que c’est nécessaire, personnellement je n’aime pas que ce soit trop sucré. Servir bien chaud sans rien à manger avec car, selon moi, ce serait bien trop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *