Croque-monsieur du dimanche

Quand on a fait un bon repas bien arrosé la veille au soir, on n’a pas forcément envie d’un petit dej. Moi ce qui me tentait ce matin, c’était surtout du thé. Pour « rincer le tonneau », comme disait toujours un vieux copain alcoolo en s’envoyant une giclée d’eau avant de s’en remettre une couche.
Un peu plus tard, en guise de brunch, je n’étais pas contre un croque-monsieur facile et rapide à réaliser. Croustillant en dessous, très moelleux au milieu, à peine dégoulinant et bien gratiné au dessus. Un vrai croque maison comme on n’en fait pas dans les brasseries. Sans beurre, sans crème fraîche avec la part belle laissée au fromage. Ou plutôt aux trois fromages. Gouda, comté et parmesan, en joyeuse compagnie avec un vrai jambon au torchon, maigre et pas trop salé. Un rêve, quoi…

croque-monsieur_0261

Pour 1 croque

  • 2 tranches de pain de mie complet sans croute
  • 1 tranche de bon jambon au torchon
  • 1 cuiller à soupe bombée de gouda fruité râpé
  • 1 cuiller à soupe de comté râpé
  • 1 cuiller à soupe de parmesan râpé
  • 1 cuiller à café généreuse de crème de soja
  • Du poivre du moulin
  • 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180° sans chaleur tournante
Mélanger dans un bol les trois fromages râpés avec la crème de soja, du poivre mouliné et une pincée de sel. Tartiner la première tranche avec une cuiller à café du mélange, juste pour imbiber légèrement le fond. Déposer par dessus le jambon retaillé comme une sorte de puzzle au format de la tranche de pain pour ne pas qu’il déborde disgracieusement du croque, puis, étaler une bonne cuiller à soupe du mélange crème de soja-fromages. Refermer avec la deuxième tranche de pain et terminer en tartinant le dessus avec le reste du mélange.
Enfourner sur une feuille de papier alu en surveillant l’évolution de la cuisson. Je suggère de laisser 7 à 8 minutes à 180° mais comme toujours, tout dépend du four. Dès que le fromage de l’intérieur commence à dégouliner légèrement, passer au grill pendant quelques minutes jusqu’à ce que le croque soit bien gratiné. Ne partez pas faire autre chose, ça prend très peu de temps, il faut rester à côté du croque et le surveiller pour qu’il soit parfait et que vous puissiez vous en délecter.

Une réflexion au sujet de « Croque-monsieur du dimanche »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *