Crumble d’abricots et myrtilles au sucre de fleur de coco et à la farine de pois chiches

La cuisine ça me rend joyeuse. Comme une petite mélodie qui vous court dans la tête. Je trouve, qu’au lieu d’asservir, elle offre, au contraire, la liberté de créer, de ne jamais s’ennuyer. Bien sûr quand on est seul(e) à faire tout le boulot et que l’on cuisine pour dix ou quinze personnes, ça peut parfois ressembler à de l’esclavage mais pour de petits comités ou à quatre mains c’est un plaisir chaque jour renouvelé… Tout ça pour dire que ce crumble savamment sucré me plonge dans l’euphorie et que grâce à lui je sens que je vais passer une très très bonne journée. D’ailleurs, je ferais mieux de ne pas trop me la raconter parce que pendant que j’écrivais mon crumble était à deux doigts de cramer !

Crumble-abricots-myrtilles-au-sucre-de-fleur-de-coco-et-farine-pois-chiches_0208

Crumble-abricots-myrtilles-au-sucre-de-fleur-de-coco-et-farine-pois-chiches-small_0023

J’ai voulu tester ce sucre de fleur de coco qui est vraiment délicieux avec son parfum un peu caramélisé, je dirais même qu’il a un léger arôme de café. C’est un sucre brut, non raffiné  avec un indice glycémique faible (24,5 selon l’échelle européenne) et une valeur énergétique de seulement 379 Kcal pour 100g. Il est issu de la sève de la fleur de cocotier et récolté aux Philippines ou en Indonésie. On le trouve en boutiques bio.distribué en paquets de 200 g par la marque Biosagesse.
Si vous le souhaitez, si vous ne trouvez pas de sucre de fleur de coco, vous pouvez remplacer celui-ci par du rapadura (sucre complet vendu aussi en boutiques bio) ou encore, du miel ou du sirop d’agave.

Crumble-abricots-myrtilles-au-sucre-de-fleur-de-coco-et-farine-pois-chiches-small-2_0093

Pour un plat d’environ 6 parts

  • 1 kg d’abricots (environ une quinzaine d’abricots)
  • 1 barquette de myrtilles
  • 80 à 100 g de sucre de fleur de coco
  • 1 noisette de beurre

Pour la pâte du crumble

  • 2 cuillers à soupe bombée de farine de pois chiches
  • 2 cuillers à soupe bombées de farine de blé fluide
  • 4 à 5 cuillers à soupe de poudre d’amandes
  • 3à g de pignons de pin
  • 100 g de beurre doux ramolli à température ambiante

Préchauffer le four à 210° à chaleur tournante (au maximum pour un four électrique d’appoint). Beurrer le moule généreusement, réserver les 100 g nécessaires à la préparation de la pâte, hors du frigo, à température ambiante, coupé en petits dés ou en fins bâtonnets.
Laver et couper les abricots en deux. Bien les serrer les uns contre les autres dans le fond du plat beurré (cf. photo ci-dessus). Répartir les myrtilles par dessus et saupoudrer le tout de sucre de fleur de coco, en mettre bien partout de façon à tout recouvrir. enfourner pour environ 30 à 40 minutes.
Pendant que les fruits cuisent, préparer la pâte. Verser dans un saladier les deux farines et la poudre d’amandes et ajouter le beurre. Mélanger le tout avec les doigts jusqu’à obtention d’une pâte friable. Incorporer alors les pignons et mettre le saladier au frigo en attendant que les fruits soient prêts. Il faut que les abricots aient pris une couleur un peu violacée, que les myrtilles aient lâché leur jus avant d’ajouter la pâte à crumble. Lorsque c’est le cas, répartir la pâte à crumble sur tout le dessus du plat et enfourner de nouveau pour une dizaine de minutes puis passer en position grill et laisser gratiner une dizaine de minutes maximum (là, il faut bien surveiller parce que ça risque de cramer rapidement, en ce qui me concerne, je ne suis pas passée loin de la catastrophe..). Déguster tiède ou froid, accompagné de glace vanille, de crème épaisse ou comme moi, de rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *