Crumble de butternut à la mimolette vieille et au parmesan

L’envie de faire un crumble salé me titillait depuis longtemps. Comme il me restait une courge butternut, je ne me suis pas posé de question et suis aussitôt passée à la phase réalisation. J’avais bien choisi mon jour puisque dans la foulée, j’ai du restaurer, à l’improviste, une bande d’amis plus ou moins affamés. Je dois dire que mon crumble avait fière allure avec sa belle croûte dorée et qu’il a remporté un vif succès. Il a même disparu en moins de temps qu’il en aura fallu pour le préparer.

crumble-butternut-assiette_0250

DSC_0143

Pour 6 à 8 parts

  • 1 courge butternut de taille moyenne
  • 100 g de brocciu (ou à défaut, de fromage blanc type Philadelphia)
  • 1 cube de bouillon de légumes bio (ou de poule si on n’est pas végétarien)
  • 3 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 2 branches de thym frais
  • 6 feuilles d’ail des ours
  • 1/2 gros oignon rouge
  • Du sel
  • Du poivre du Sichuan
  • 1 cuiller à café de sirop de sucre de canne
  • Une pointe de cuiller à café de noix muscade fraichement râpée

Pour la pâte à crumble

  • 50 g de parmesan râpé
  • 50 g mimolette vieille râpée
  • 5 cuillers à soupe d’amandes en poudre
  • 65 g de beurre mou + une noix pour beurrer le moule
  • 4 cuillers à soupe de farine
  • 2 à 3 cuillers à soupe de sésame doré
  • Du poivre du Sichuan au moulin

Préparer la pâte à crumble. Dans un saladier mélanger avec les doigts, le beurre bien mou (resté une heure ou deux à température ambiante il est assez malléable), la farine, la poudre d’amandes, la moitié des graines de sésame, le poivre et les deux fromages râpés. Mélanger et effriter le tout avec les doigts en laissant des morceaux un peu plus gros qui vont donner un bon croustillant. Réserver au réfrigérateur.
Couper la courge en deux dans le sens de la longueur et ôter la partie avec les pépins. Une fois la courge épluchée (avec un bon économe c’est parfait), découper sa chair en petits dés.
Dans une cocotte où une grande sauteuse, faire chauffer l’huile d’olive et y mettre à revenir les dés de courge avec le thym frais et l’ail des ours. Au bout de deux ou trois minutes, ajouter la muscade râpée, l’oignon haché fin, le sirop de sucre de canne, un peu de sel et le poivre ainsi que 30 cl d’eau et le cube de bouillon. Bien mélanger, couvrir, attendre la reprise de l’ébullition et laisser cuire à feu moyen une vingtaine de minutes en remuant de temps en temps. La butternut va commencer à se réduire d’elle même en purée. Une fois qu’elle est tiède, je la mets dans le bol du blender. J’ajoute 100 g de brocciu et je mixe. Pas trop. Un coup ou deux, juste pour incorporer le brocciu.
Préchauffer le four, à 180° dans un bon four, ou à 240° dans un four électrique d’appoint, comme le miens.
Beurrer le moule généreusement et verser la préparation dedans en étalant sa surface de façon  uniforme. Répartir la pâte à crumble par dessus, parsemer avec l’autre moitié des graines de sésame  et enfourner pour une quinzaine de minutes avant de passer au grill jusqu’à ce que le crumble soit bien doré, c’est à dire environ 10 minutes. Il faut surveiller jusqu’à ce que ce soit juste doré à point. Servir avec une salade verte. J’avais choisi du pourpier arrosé de balsamique et d’huile d’olive. C’était vraiment bon.

Une réflexion au sujet de « Crumble de butternut à la mimolette vieille et au parmesan »

  1. Nath

    N’ayant pas trouvé la courge butternut en Guadeloupe, j’ai fait le crumble avec du giraumon. Un pur délice en plus de sa présentation originale! Mon sirop aux épices pour le ti punch a trouvé un nouvel usage!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *