Jus de pamplemousse et pastèque au gingembre

Quand vous attaquez la journée avec un breuvage comme celui-là, comment voulez-vous ne pas être en forme ? Énergisant, un peu piquant et vraiment succulent, ce petit cocktail maison, parfait pour accompagner un muesli aux fruits secs, myrtilles et lait d’amande, me donne de la force et me met du baume au cœur. Et parce que la cuisine c’est comme la musique, quand c’est bon, c’est de l’amour en barre, je dédie ce nectar aux amis qui me manquent…

jus-de-pamplemousse-pasteque-gingembre-2_0081

Pour 2 grands verres

  • 1 pamplemousse rose
  • La moitié d’1/4 de pastèque
  • 1 noisette de gingembre
  • 10 à 15 cl d’eau
  • 5 à 10 cl de sirop de sucre de canne

Je dis « noisette » de gingembre car celi-ci doit rester assez subtil. Il n’en faut pas trop pour que les autres fruits soient suffisamment valorisés. Environ l’équivalent d’une petite cuiller à café une fois râpé. C’est à vous de voir… ou plutôt de goûter ! Vous pourrez toujours en rajouter s’il n’y en a pas assez..

Presser le jus du pamplemousse et le verser dans le bol du blender. Ajouter la pastèque en lamelles fines et râper par dessus la noisette de gingembre Verser l’eau et le sirop et mixer assez longuement (le temps de laver le presse jus et de sortir le verre et les glaçons, par exemple). Passer le jus à l’aide d’une passoire ou d’un chinois et d’une cuiller à café (important pour n’avoir aucun résidu en bouche mais un liquide doux qi caresse le palais). Servir très frais, avec des glaçons ou de la glace pilée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *