La salade de tante Alice

Personne n’aurait idée de mettre pareille salade à la carte d’un restaurant, c’est une salade familiale, une salade de tous les jours qui au fil des ans devient incontournable parce qu’elle est simplement bonne. Ma tante Alice a beau ne plus être de ce monde, je suis toujours interpelée par la simplicité et la singularité de sa salade. Je me délecte toujours autant de sa sauce unique qui allie le piquant de la moutarde, la fraicheur corsée de l’ail et l’acidité du citron avec une huile neutre. Le croquant de la laitue et le juteux des tomates mûres avec la douce fermeté de l’olive noire. Je ne sais pas pourquoi j’en fais tout un plat,  ma cousine elle même s’en souvient à peine. Pourtant, même si cette salade n’a vraiment rien d’extraordinaire, elle a marqué mon enfance et sa fraicheur m’appelle immanquablement à un moment ou à un autre.

salade-alice-3_0052

Pour 1 personne

  • 1 beau cœur de laitue
  • 1 tomate bien rouge
  • Quelques d’olives noires
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 citron
  • 1 demi cuiller à café rase de moutarde forte
  • De l’huile de colza (ou de tournesol ou d’arachide ou de mais)
  • Un peu de sel (facultatif)

Préparer la sauce directement au fond du saladier. Lier énergiquement le jus de citron et la moutarde. Verser l’huile peu à peu, directement de la bouteille, tout en continuant de mélanger et goûter jusqu’à ce que l’équilibre des saveurs vous convienne parfaitement. Ajouter un peu de sel si nécessaire. Laver et essorer les cœurs de laitue et les mettre dans le saladier par dessus la sauce. Ajouter la tomate coupée en quartiers, la gousse d’ail dégermée hachée finement au couteau et, pour finir, les olives. Bien mélanger pour que la sauce se lie à tous les ingrédients. Servir seule en entrée ou avec une viande grillée et surtout, avec du pain frais.

Une réflexion au sujet de « La salade de tante Alice »

  1. bellat Catherine

    Merci ma cousine de ce petit rappel!!!
    Je suis très touchée j’ai la larme à l’oeil… Jamais lassée de cette salade
    que maman me préparait à toutes les sauces beau clin d’oeil……..

    Répondre

Répondre à bellat Catherine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *