Lasagnes de chou-fleur, petits pois et feta de brebis

Je suis toujours honnête avec vous et, sans mentir, j’ai déjà mangé de meilleurs lasagnes dans ma vie. L’avantage de celles-ci c’est qu’elles sont goûteuses et plus légères. Je n’ai pas fait revenir les légumes à la poêle et j’ai remplacé l’habituelle béchamel par de la crème d’amandes, ce qui leur apporte une certaine délicatesse, les rend bien plus saines et digestes mais leur ôte cette part de régression jouissive propre aux lasagnes habituelles. Par contre, l’inévitable parmesan apporte une touche gratinée croustillante très agréable, le goût des légumes est bien présent, la feta est fondante et se marie à la perfection avec le chou-fleur. L’idée m’est d’ailleurs venue comme une évidence en grignotant par hasard une fleurette de chou-fleur cru abandonnée dans mon frigo avec un dé de féta. Une alliance à décliner en tartes, ravioles, salades, gratins, muffins…

Lasagnes-de-choux-fleur,-petits-pois-et-feta-de-brebis_0250

Pour 1 plat à gratin de 23X14 cm ou 2 à 3 assiettes

  • 18 à 20 carrés plats pour cannelloni ou bien de classiques feuilles de lasagne (mes carrés pour cannelloni sont de la marque Tézier, que je ne connaissais pas mais que j’ai trouvée très bien. L’avantage des carrés c’est qu’ils sont plus petits donc on peut mieux tapisser le fond du plat avec et qu’on les précuit à l’eau ce qui leur confère une texture plus moelleuse)
  • 2/3 de petit chou-fleur ou 1/3 de chou-fleur de taille normale
  • Environ 300 g de petits pois frais
  • 1/4 de gros oignon rouge
  • 130 g de feta de brebis
  • 50 g de parmesan fraichement râpé
  • 20 cl de crème d’amandes bio à cuire
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive + 1 filet
  • 1 ou 2 pincées de sel fin marin
  • 2 cuillers à café bombées de gros sel marin gris

Préchauffer le four au maximum pour un four d’appoint électrique ou à 220° pour un four pro.
Écosser les petits pois et les réserver. Détailler le morceau de chou-fleur en fleurettes et ne pas hésiter à couper celles-ci en 2 ou 3 si elles sont un peu grosses. Le chou-fleur ne doit pas cuire trop longtemps pour conserver ses vitamines et autres propriétés mais en même temps il doit être assez fondant en bouche.
Mettre une grande casserole d’eau froide à bouillir avec une cuiller de gros sel marin gris. Lorsque l’eau bout, y jeter le chou-fleur et compter 5 minutes puis ajouter les petits pois et compter encore  5 mn avant d’éteindre le feu et d »égoutter à l’aide d’une passoire. Saupoudrer le tout d’un chouia de sel fin, point trop à cause des fromages.
Mettre de nouveau une grande casserole d’eau froide à bouillir avec une cuiller de gros sel marin. Lorsque l’eau bout, y jeter les carrés de pâte avec une cuiller à soupe d’huile d’olive. Laisser cuire 8 mn, c’est à dire 2 de moins que ce qui est indiqué sur le paquet.
Pendant que les pâtes cuisent, râper le parmesan et hacher finement l’oignon rouge.
Lorsque les carrés de pâtes sont cuits, les égoutter avec une passoire et les laisser tiédir.
Verser une cuiller d’huile d’olive dans une petite poêle et y faire suer l’oignon rouge haché. Ajouter la crème et un tiers de la feta émiettée. Bien mélanger le tout, laisser fondre la féta et attendre que la crème d’amandes réduise un peu, pas plus de quelques minutes.
Tapisser le fond du plat à gratins de carrés de pâte et procéder comme pour des lasagnes, c’est à dire par couches. Une couche de légumes, de la crème aux oignons, de la feta émiettée, du parmesan râpé puis une deuxième couche de carrés de pâte et rebelote : légumes, crème, feta émiettée parmesan. On termine par une couche de carrés de pâte avec juste de la feta émiettée, un filet d’huile d’olive et du parmesan. C’est la couche qui va être gratinée et apporter du croustillant au plat.
Enfourner pour une quinzaine de minutes et mettre 5 mn en position grill pour terminer. Servir seules ou avec ne salade verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *