Légumes au curry jaune et au lait de coco

Hier soir, je m’étais juré avant de repartir pour la Guadeloupe, de faire profiter Monica de mon tout nouveau savoir culinaire appris aux cours de cuisine thaïlandaise à Bangkok et à Kho Chang. C’était sans compter avec la fatigue du décalage horaire et le désordre ambiant. En effet j’avais déjà bouclé mes valises avec tout au fond, ma pâte de curry vert achetée au marché de Bangkok et mes livres de recettes thaï. Lorsque je me suis attaquée au repas, il était assez tard et j’étais bien trop flemmarde pour les rouvrir (les valises)… en plus,  je me suis aperçue au dernier moment que mes escalopes de poulet n’étaient plus très fraiches. J’ai donc totalement improvisé avec les restes et ce que j’avais conservé dans mon placard. C’était tout ce qu’on veut sauf de la cuisine thaïlandaise dans les règles de l’art mais carrément très, très bon et mon petit plat de rien du tout a fait sensation.

mini-auberg_0004

Pour 2 personnes

  • 250 grammes de champignons de Paris
  • 1 poireau
  • 1 demi-carotte
  • 20 mini aubergines vertes
  • 1 gros piment vert doux
  • 4 échalotes thaïlandaises
  • 20 feuilles de basilic asiatique (sweet basil)
  • ¾ de sachet de pâte de curry jaune Blue Elephant (la marque fait de très bonnes pâtes de curry, rouge, jaune, Massaman. J’en ai acheté tout un assortiment au duty free de l’aéroport de Bangkok
  • 2 boîtes de 400g de lait de coco
  • Sel

A défaut de wok, prendre une grande casserole et y porter à ébullition une boite de lait de coco de 400 g. Dès qu’un cercle de petites bulles commence à apparaitre en surface, ajouter la pâte de curry. Couper les champignons en quartiers, les carottes en fines rondelles, le poireau en tronçons d’1 cm environ et jeter le tout dans la préparation avec les mini aubergines. Je sais, ça fait bizarre de les appeler comme ça étant donné la tête qu’elles ont… (voir photo) mais il existe en Asie toute une variété de petites aubergines (blanche, jaune, verte, zébrée blanc et mauve de 1cm à 5 cm de diamètre) dont nous n’avons pas du tout l’habitude en occident et qui gagneraient à être connues. On en trouve certaines dans des supermarchés asiatiques comme ceux des frères Tang à Paris.

Laisser bouillir à grand feu deux ou trois minutes, puis verser la deuxième boite de lait de coco. Rectifiez l’assaisonnement avec un peu de sel si nécessaire et laissez cuire à couvert une bonne dizaine de minutes, voire 15 minutes en baissant le feu de moitié. Il faut que l’aubergine soit légèrement ferme mais pas croquante, quant aux autres légumes, ils suivent le mouvement.

Servir avec un Jasmine Rice à la Thaïlandaise ou un bon petit basmati classique cuisiné façon rice cooker (voir au. 28 octobre 2012). Je trouve le riz de la marque Tilda excellent, sinon, un bon riz bio est toujours le bienvenu.

Après ça, on se régale, la bouche un chouia enflammée mais point trop pour ceux qui apprécient le piment et carrément pas assez pour ceux qui y sont quasi addicts comme moi.  Heureusement que je me raisonne sinon je cuisinerais bien trop salé, trop pimenté, trop acide, trop tout… car j’ai tendance à être du genre un peu extrême quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *