Ma blanquette de veau facile

Chez-Gil_0132

De retour sur la terre ferme, je suis venue m’installer pour la semaine à Saint-Claude, en Basse-Terre, chez Gil. Nathalie, qui partage la maison me demandait depuis longtemps de venir lui confectionner en direct de bons petits plats familiaux qu’elle pourrait ensuite cuisiner facilement toute seule. Gil et elle sont tombés d’accord sur une blanquette de veau, un grand classique vraiment très facile à préparer avec ma recette perso simplifiée.

Ma-blanquette-de-veau-facile_0121

Pour 10 personnes

  • 1,5 kg de veau coupé en morceaux (je demande à mon boucher du veau bien tendre pour une blanquette et il me prépare un assortiment de morceaux coupés)
  • 5 à 6 carottes de taille moyenne
  • 500 g de champignons de Paris
  • 2 oignons
  • 4 feuilles de laurier
  • Quelques branches de thym frais
  • 1 cuiller à café rase de bois d’Inde en poudre
  • 3 à 4 clous de girofle
  • 1 cuiller à café de 5 baies entières
  • 1 cube de bouillon de poule
  • Du sel fin marin
  • 1/2 cuiller à café de poivre noir moulu
  • 25 à 30 cl de vin blanc sec (comme pour le risotto, vous pouvez choisir le vin qui vous plait, un vin de qualité que vous boirez ensuite pour accompagner le plat)
  • 90 g de beurre doux
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 7 cuillers à soupe rases de farine (environ 70 g)

Mettre à chauffer 50 g de beurre et 2 cuillers à soupe d’huile d’olive dans une grande cocotte puis y faire revenir les morceaux de viande sur toutes les faces pendant quelques minutes. Ajouter les épices et le sel ainsi que le thym et le laurier. Bien mélanger et laisser cuire à feu moyen sans couvrir le temps de préparer les oignons et les légumes.
Éplucher les oignons et les couper en petits dés. Faire de même avec les carottes mais les tailler en tronçons de 2 à 3 cm. Brosser les champignons de Paris, les laisser entiers s’ils sont de petite taille sinon les tailler en 2 ou 4 selon leur grosseur (pas trop fins surtout) et leur couper le bout des pieds.
Dans une grande poêle, mettre à chauffer 30 g de beurre et y faire revenir les oignons et les carottes quelques minutes sans les laisser dorer. Les ajouter à la viande, bien mélanger le tout, augmenter le feu et verser le vin blanc. Effriter un cube de bouillon de poule, mélanger de nouveau et laisser cuire à feu moyen sans couvrir une trentaine de minutes.
Pendant ce temps, ajouter le reste de beurre dans la poêle qui a servi aux oignons et carottes et y faire revenir les champignons avant de les ajouter avec le reste dans la marmite.
Couvrir et laisser mijoter encore quinze à vingt de minutes.
Préparer un grand bol d’eau (environ 40 cl) et y délayer la farine. Verser le contenu du bol dans la cocotte, bien mélanger le tout et laisser cuire encore une quinzaine de minutes à feu plutôt doux. Vérifier l’assaisonnement avant de servir bien chaud avec du riz blanc (du basmati en ce qui me concerne).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *