Ma Niçoise

Quand on aborde un met régional cultissime comme la Salade Niçoise il faut s’attendre à faire face à des puristes qui revendiquent une recette unique aux ingrédients incontestables. Ma Niçoise à moi est librement interprétée. Je l’aime légère et croquante, sans anchois, avec du thon blanc bio, des œufs durs, des petites tomates mûres et des crudités du pays.

Ma-Niçoise-1_0138

Pour 2 assiettes

  • 1 boite de thon germon bio de 90g
  • 1 œuf dur
  • 6 petites tomates olivettes (dites Picadilly)
  • 1 cébette
  • 3 radis roses
  • 1/2 fenouil
  • 1/2 poivron salade vert (ceux qui ont la forme des cornes de bœufs)
  • 1/2 piment méditerranéen
  • Une quinzaine de petites olives noires de Nice aux herbes de Provence
  • 2 à 3 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuiller à café de vinaigre balsamique de qualité ( un 4 ans d’âge me semble parfait)
  • Un peu de sel fin marin gris
  • 1 petite poignée de roquette pour tapisser le fond de l’assiette

Vous pouvez aussi ajouter des rondelles fines de courgette provençale crue.

Rincer la roquette, les tomates et les crudités. Couper les tomates en deux, les crudités en tranches très fines et étaler la poignée de roquette au fond de l’assiette. Déposer d’abord les tomates, puis le fenouil, le poivrons vert, les cébettes, le piment et les radis. terminer par le persil haché et une ou deux pincées de sel. Ajouter les quartiers d’œuf dur et le thon égoutté un peu émietté. Finir avec les olives, l’huile d’olive et le vinaigre. Mettre au réfrigérateur pour 30 mn à 1 h, histoire de la déguster fraiche. Et pourquoi pas avec un petit verre de rosé de Provence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *