Mes olives aux aromates

Chaque été lorsque je pars dans le sud, je rapporte de ces délicieuses petites olives de Nice que je m’amuse à aromatiser moi-même et à conserver dans des bocaux de verre. Quoi que « conserver » soit un bien grand mot étant donnée ma gourmandise légendaire en matière d’olives…
Hier, en allant voir des amis vers le quartier de la Goutte d’Or, je suis entrée dans une épicerie orientale pour acheter de l’eau de fleur d’oranger et c’est en voyant ces belles olives violettes un peu cassées dont le prix au kilo défiait toute concurrence, que j’ai craqué. En rentrant à la maison, je n’ai pas pu résister au plaisir de les assaisonner.

Olives-violettes-en-bocal---coupelle_0182

Olives-violettes_0018

Pour environ 400 g d’olives violettes ou d’olives de Nice

  • Environ 25 cl d’huile dont 2/3 d’huile d’olive fruitée et 1/3 d’huile de Colza
  • 1 cuiller à café bombée de baies de poivre rose
  • 3 piments doux séchés
  • 1 cuiller à café de graines de fenouil
  • 1 grosse gousse d’ail
  • 3 ou 4 beaux brins de romarin frais
  • 1 grosse branche de thym frais séparée en plusieurs brins
  • 2 sommités d’origan séché
  • Le zeste d’1/2 orange bio non traitée
  • Le zeste d’1/2 citron bio non traité

Olives-violetttes---aromates_0050

Bocal-olives-violettes-2_0086

Tout d’abord, il est important de choisir un bocal qui ferme bien hermétiquement. Ensuite, préparer les huiles. Les verser ensemble dans un bol, ou mieux,  un verre doseur.
Rincer abondamment les herbes et bien les essuyer dans du papier absorbant. Faire de même avec les olives.
Éplucher la gousse d’ail, ôter le germe et la couper en deux.
Mettre la moitié des herbes au fond du bocal avec 1 ou 2 piments séchés, la moitié des zestes et des baies de poivre rose. Verser un fond d’huile d’olive. Ajouter la moitié des olives et la gousse d’ail ainsi que le reste des aromates. Recouvrir avec du mélange d’huiles. Ajouter le reste des olives avec les graines de fenouil et l’origan séché. Recouvrir le tout avec le reste d’huiles. fermer le bocal et bien le secouer pour mélanger le tout. Laisser mariner quelques jours avant de commencer à déguster.

Vous pouvez choisir différentes sortes de piments séchés, des plus doux aux plus corsés. De même c’est à vous de voir quelles graines vous utilisez. Parfois je mets des graines de coriandre ou de l’anis vert. C’est selon ce que vous préférez et en fonction des olives que vous utilisez. Vous pouvez aussi varier les herbes aromatiques, prendre de la marjolaine ou bien du laurier. Le tout est de laisser parler ses envies et sa créativité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *