Mon gâteau à l’orange

Ce gâteau là, c’est ma madeleine. C’est le gâteau que je n’ai jamais mangé dans mon enfance et qui pourtant me la rappelle ou plutôt me la suggère avec force et sentimentalité. Régressif à souhait, il fait écho aux biscuits que confectionnait ma mère sans pour autant leur ressembler.
Appréciez avec moi, s’il vous plait, son goût fraichement acidulé, la rondeur de l’orange alliée à la vanille et au sucre, son moelleux que le sirop rend jouissif. Faites-vous plaisir, faites-moi plaisir, essayez-le !

gateau-orange-+0067-(2)

 Pour 6 à 8 personnes avec un moule en forme de couronne

  • 4 œufs
  • 220 g de beurre
  • 125 g de sucre
  • 200 g de farine
  • 2/3 d’un paquet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 gousses de vanille
  • 1 belle orange pleine de jus
  • 1 à 2 oranges et 150 à 200 g de sucre glace (pour le sirop)
  • 1 étoile de badiane

Faire fondre le beurre. Un peu plus que ramollit, très légèrement fondu. Dans un saladier, battre quatre œufs entiers avec le sucre en un mélange mousseux et ajouter le beurre fondu tiédi. Dans cette préparation, incorporer la vanille grattée directement sur la gousse, zester toute une orange puis en presser le jus. Donner un bon coup de batteur. Ajouter la farine préalablement tamisée avec les 2/3 du sachet de levure et la pincée de sel. Battre de nouveau mais ne pas trop s’attarder afin de conserver une texture légèrement aérée. Ne pas se laisser intimider par l’aspect liquide de la pâte. Ne pas rajouter de farine. Verser dans le moule couronne presque « over-beurré » et enfournez à 160° pour 30 à 40 minutes.
Ici, j’ai un grand four à gaz qu’il faut régler entre 4 et 5 avec la grille plutôt haut placée pour ne pas que le fond brûle mais sur un four électrique je recommanderais 150 à 160° selon le four, sans chaleur tournante. La durée reste à préciser grâce à la lame de couteau introduite dans la pâte qui est indubitablement le meilleur témoin de cuisson. Ce n’est pas un soufflet, le biscuit ne va pas s’effondrer si on ouvre le four deux ou trois fois en cours de route, néanmoins cela ne sert à rien de l’ouvrir les 25 premières minutes…

Pendant que le gâteau tiédit, préparer le sirop avec 1 gousse de vanille, 1 étoile de badiane, le jus de 2 oranges et 200 g de sucre glace. Porter à ébullition. Baisser le feu et laisser chauffer encore 2 3 à minutes. Filtrer le sirop chaud directement sur le gâteau. En réserver un tiers pour y revenir plus tard, une fois le gâteau refroidi. Il ne vous reste plus qu’à en manger au moins deux parts, vous lécher les doigts avec délectation et m’envoyer vos commentaires. Je m’en réjouis d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *