Paillassons de pommes de terre, céleri rave et oignon rouge

Pour une fois, je n’ai pas une folle envie de cuisiner alors, je ne me foule pas trop. Je reste pragmatique en confectionnant à la va vite ces petits paillassons qui répondent à mes trois exigences principales du jour : me caler l’estomac, ne pas avoir à fournir de gros effort et tant qu’à faire, que ce soit bon. Mais alors, vraiment bon…

Paillassons-de-pomme-de-terre,-céleri-rave-et-oignon-rouge_0129

Pour 4 petits paillassons d’à peu près la taille d’une paume de main

  • 4 pommes de terre grenailles
  • 1/3 de céleri rave de petite taille (comme une grosse balle)
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 à 2 pincées de sel fin marin
  • 1 à 2 pincées de poivre.
  • 1 à 2 pincées de macis moulu (j’aurais plutôt choisi de la muscade si j’en avais eu sous la main mais le macis était ben aussi)
  • 3 cuillers à soupe d’huile d’olive

Éplucher les pommes de terre. Les râper au dessus d »un saladier avec les trous les plus fins d’une râpe manuelle. Procéder de même pour le céleri et pour l’oignon rouge. Assaisonner avec sel, poivre et macis (ou muscade) et bien mélanger le tout avec les mains (propres, bien sûr !). Toujours avec les mains, prélever une certaine quantité du mélange, bien l’écraser dans sa paume pour en extraire toute l’eau et façonner ainsi de petites galettes avec le creux des mains.Faire chauffer l’huile d’olive dans une grande poêle et, quand elle est bien chaude, y faire rissoler les galettes, recto verso, pendant environ une dizaine de minutes, de façon à ce qu’elle soient dorées et croustillantes en surface. Les déposer sur du papier absorbant et les éponger afin d’éliminer l’excédent d’huile. Déguster seules, en tapas, avec un verre de rosé ou de blanc, sinon, en accompagnement ou en plat végétarien avec une salade. On peut même les emporter en pique-nique et les manger froides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *