Poulet rustique

Je vous préviens d’entrée de jeu, ce plat n’est pas léger. Du tout. L’appellation rustique lui vient de lointaines vacances à Ibiza où il avait été préparé pour la première fois, en plein hiver, dans une cheminée. Mais il est aussi rustique parce que tous les ingrédients sont coupés grossièrement, sans soucis d’épluchage ou de fioriture quelconque et qu’en plus, il nécessite pas mal de gras. C’est une de mes recettes préférées depuis toujours, régressive à souhait. En général, je la réalise quand je n’ai pas envie de me prendre la tête en cuisine et elle fait à chaque fois un tabac.

poulet-four-good_0280

Pour 4 à 6 personnes (tout dépend de la grosseur du poulet)

  • 1 poulet fermier coupé en morceaux
  • 3 poivrons
  • 2 aubergines
  • 1 grosse courgette ou 2 petites
  • 4 tomates épépinées
  • 4 belles pommes de terre ou une dizaine de pommes grenaille entières
  • 1 gros oignon
  • 6 gousses d’ail entières avec la peau
  • 3 branches de thym
  • 3 branches de romarin
  • 3 feuilles de laurier
  • Du sel
  • Du poivre au moulin
  • 1 verre d’huile d’olive
  • 1 cuiller à soupe de miel d’oranger

Préchauffer le four sans chaleur tournante à 210°.
A même la plaque de cuisson du four (la plus profonde) ou dans un très grand plat, mettre l’oignon en quartier et les morceaux de poulet d’abord. Ajouter tous les légumes coupés en gros morceaux avec leur peau et les pommes de terre coupées en quatre, aussi avec leur peau. Jeter les gousses d’ail dans le plat et infiltrez les herbes entre le poulet et les légumes. Saler, poivrer pour finir par arroser généreusement le tout d’huile d’olive en en gardant un peu pour plus tard, Installer au four pour 2 heures environ.
A peu près à mi-cuisson, vous pouvez commencer à retourner les morceaux de poulet et remuer un peu le tout. Si les courgettes ont lâché trop d’eau, ôter l’excédent. Arroser avec l’huile qu’il reste et ajouter la cuiller de miel qui va venir casser l’acidité de la tomate.
Et si jamais les invités sont en retard, remuer encore un peu et continuer la cuisson en baissant le thermostat. Cela peut cuire longtemps, bien dorer, bien confire, mais ne pas brûler, bien sûr. Tous les fours sont différents et, particulièrement pour ce plat, c’est à vous d’apprécier la cuisson. D’augmenter ou de baisser le thermostat, de laisser le plat cuire 1h45 à 200° ou 2h15 à 180°, ou même 1h à 200° et 2h à 160°… ce qui compte c’est de démarrer fort. Le miens est resté au four 2h30, il est passé de 210° au début à 170° la dernière heure. Le poulet était bien cuit et les légumes ultra fondants.

poulet-rustique-cuit_0362

 

2 réflexions au sujet de « Poulet rustique »

  1. Seb

    Ah le poulet rustique ! tu as raison c’est toujours un délice. Demain on part pour 3 jours en bateau et il fait partie du menu !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *