Pudding au chocolat coulant et gingembre confit

Vous ne le savez pas encore car je ne vous dis pas tout mais cela fait quelques temps que je suis devenue une obsessionnelle du pudding. J’en ai déjà testé au moins deux ou trois versions différentes depuis mes Petits puddings poire chocolat de l’autre matin. Hier après-midi, je voulais faire plaisir à Seb qui était un peu patraque, je lui ai donc apporté de la soupe et lui ai préparé un beau et gros pudding pour le goûter. Ses parents qui se trouvaient là y ont aussi goûté et sans mentir, tout le monde en est resté baba. C’est l’effet pudding. Moelleux et coulant dedans, croustillant et caramélisé dehors, c’est un gâteau surprenant qui a plus d’un tour dans son moule. Attendez vous à ce que je vous en resserve un nouveau assez régulièrement car je vous le certifie, je ne m’arrêterai pas là.

Pudding-chocolat-gingembre-cannelle_0024

Pour un moule à charlotte de 6 à 8 parts

  • 2/3 d’une grosse brioche un peu rassie (ou même très rassie)
  • 2 œufs
  • 20 cl de lait entier
  • 15cl de crème liquide entière
  • 1 grosse cuiller à soupe de sucre roux en poudre
  • 1 cuiller à  soupe de miel
  • 2 cuillers à soupe de liqueur de chocolat (ou de rhum vieux)
  • 2 à 3 cuillers à soupe de poudre d’amandes
  • 1 sachet et demi de sucre vanillé
  • 1à à 15 carrés de chocolat noir corsé
  • 4 ou 5 morceaux de gingembre confit
  • 1 demi-cuiller à café de cannelle
  • Un peu de beurre pour le moule

Préchauffer le four à 200°. Beurrer le moule généreusement. Battre les œufs dans un saladier avec le lait, la crème, le sucre, le miel, la liqueur et la cannelle. Couper les morceaux de gingembre confits en très fines lanières. Casser le chocolat noir en carrés. Couper la brioche en gros morceaux (à peu près l’équivalent de grosses tranches coupées en 3 ou 4). Tapisser le fond du plat de morceaux de brioche bien tassés. Mettre la moitié des carrés de chocolat en les introduisant légèrement entre les morceaux de brioche. Mettre les 3/4 des petites lanières de gingembre confit. Rajouter une couche de morceaux de brioche en intercalant le reste des carrés de chocolat et du gingembre. Bien tasser le tout en prenant soin de ne pas laisser de chocolat en surface. Saupoudrer de poudre d’amandes. Verser par dessus la préparation aux œufs. Laisser pénétrer le liquide dans la brioche, presser ou écarter délicatement s’il le faut certains endroits avec une spatule pour que le liquide pénètre bien partout. Recouvrir de sucre vanillé. Enfourner pour une trentaine de minutes à 200° sans chaleur tournante. Dès que pudding a gonflé,que le dessus est bien doré et que les côtés se soulèvent un peu c’est prêt. Même si cela ne fait pas 30 minutes ou même si ça fait 35 ou 40 minutes, tout dépend du four. Il faut surveiller. Le résultat en vaut la peine, je vous le promets.

J’aime tout particulièrement le pudding à la brioche mais on peut en réaliser avec des restes de pain ou de viennoiseries. En fait, on peut, avec un peu d’imagination, faire des puddings à tout et c’est ça qui me plait beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *