Pudding aux noisettes et à la pralinoise fondante

Je vous l’avais bien dis que je reviendrais sous peu avec un nouveau pudding. Celui-ci est parfait pour un quatre heures entre amies. Je l’ai fait petit exprès, juste pour deux. Parce que c’est une bénédiction d’avoir Monica comme voisine, parce que je ne la remercierai jamais assez de sa bonne humeur quasi indéfectible, de son énergie communicative et de son humour souvent ravageur. C’est le pudding de l’amitié et là je pense particulièrement à Armelle, délicieuse pâtissière et reine de la pralinoise depuis toujours, à qui je le dédie affectueusement.

Pudding-noisette-pralinoise-moule_0044

Pour 2 personnes dans un moule à brioche de 14 cm de diamètre

  • 2 tranches de brioche un peu épaisses, un peu rassies de préférence
  • 1 œuf
  • 2 cuillers à soupe de crème liquide
  • 10 cl de lait
  • 80 g de poudre de noisettes
  • 4 carrés de pralinoise (dessert praliné, 1848 de Poulain, au rayon chocolats)
  • 2 cuillers à soupe de sucre roux en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuiller à soupe de miel d’oranger
  • 1 pointe de cuiller à café de cannelle
  • 1 cuiller à café de liqueur de chocolat (ou de rhum vieux)

pudding-noisette-pralinoise_0120

Préchauffer le four à 200° sans chaleur tournante. Tout dépend du four, j’en ai un nouveau, électrique de base qui n’est pas une bombe, je n’hésite pas à le faire préchauffer à 250° et je baisse ensuite. Je laisse cuire une trentaine de minutes. Le pudding doit gonfler un peu, ses bords dentelés doivent se décoller eux-même du moule.
Beurrer généreusement le moule.
Battre dans un bol l’œuf avec le lait, la crème, le miel, le sucre vanillé, le sucre roux en poudre, la cannelle et la liqueur de chocolat (ou le rhum). C’est une liqueur à base de rhum, si vous n’en n’avez pas, un simple rhum vieux fera l’affaire.
Couper la tranche de brioche en dés grossiers. Tapisser le fond du moule avec la moitié des morceaux de brioche et déposer deux carrés, rectangles pour être précise, de pralinoise. Recouvrir de la moitié de la poudre de noisettes. Bien imbiber avec la préparation liquide et remettre par dessus une couche de brioche, deux rectangles de pralinoise, le reste de la poudre de noisettes. Rajouter deux petits bouts de brioche tranchés fin sur le dessus de chaque pudding et Imbiber de nouveau avec le reste de la préparation liquide. Saupoudrer le tout de pralin et de sucre en poudre. Enfourner pour 15 à 20 minutes à 180 °, 160° si votre four chauffe fort, 200° ou plus si il rame comme le miens et mettre en position grill les 5 à 10 dernières minutes s’il n’est pas assez caramélisé sur le dessus. Servir encore un peu chaud pour que la pralinoise soit bien dégoulinante à l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *