Pudding aux pommes, fruits secs et calvados

Arrivée chez Fifi et Christine à Gourbeyre, je m’émerveille encore une fois de l’environnement exceptionnel et protégé dans lequel ils vivent et je ne peux que leur être infiniment reconnaissante de m’offrir l’hospitalité avec toujours autant de chaleur et de simplicité.

Papillon-chez-Fifi-2_0101

Pour fêter ça, j’ai préparé ce midi un de mes puddings tant aimés, suave et voluptueux. Un de ces desserts consistants et généreux qui s’invitent volontiers le lendemain matin pour le petit déjeuner.

Pudding-aux-pommes-fruits-secs-et-calvados-3_0224

Pour un moule à cake de 26 cm

  • 4 à 5 (tout dépend de leur taille) petits pains briochés individuels un peu rassis (on utiliser des pains au lait, de la brioche, du gruau, de la baguette viennoise… à vous d’adapter les quantités à vue d’œil)
  • 3 pommes Golden
  • 1/2 citron vert
  • 2 cuillers à soupe de gros raisins secs blancs et noirs
  • 1 poignée d’amandes et noisettes non émondées
  • 50 g de beurre doux + 1 grosse noix pour le moule
  • 1 gousse de vanille
  • 1/2 cuiller à café de quatre épices
  • 3 cuillers à soupe de calvados
  • 6 à 8 cuillers à soupe bombées de sucre de canne en poudre
  • 25 cl de crème liquide entière
  • 50 cl de lait demi-écrémé
  • 2 œufs

Préchauffer le four à 200° sans chaleur tournante.
Commencer par faire tremper les raisins quelques minutes dans un bol d’eau chaude.
Éplucher les pommes, les enduire d’un peu de jus de citron vert pour ne pas qu’elles s’oxydent puis les couper en quartiers et ôter les pépins, enfin, recouper les quartiers en 4.
faire chauffer 50 g de beurre en petits morceaux dans une grande poêle et y faire revenir les pommes avec 3 cuillers à soupe bombées de sucre de canne en poudre, la gousse de vanille fendue et grattée et la poudre de quatre épices. Laisser les pommes caraméliser pendant 10 à 15 minutes en remuant régulièrement puis éteindre le feu.
Pendant ce temps, égoutter les raisins et les mettre à tremper dans 2 cuillers à soupe de calvados. Couper le pains brioché en petits morceaux et le mettre dans un grand saladier.
Battre les œufs à part avec le reste du sucre de canne en poudre, le lait, la crème liquide et 1 cuiller de calvados. Verser ce mélange sur le pain brioché en émiettant sa mie avec le bout des doigts. Ajouter les raisins et le calvados dans lequel ils ont trempé et bien mélanger le tout.
Concasser légèrement les 2/3 des amandes et des noisettes à l’aide d’un couteau. En conserver quelques unes entières.
Lorsque le pain est bien imbibé et forme une sorte de pâte, en verser la moitié dans le moule puis intercaler une couche de pommes avant de verser l’autre moitié. Ajouter le reste des pommes et parsemer la surface du pudding avec les amandes et noisettes concassées et entières. Enfourner pour environ 30 à 40 mn, tout dépend du four. Ici je disposais d’un four que je ne connaissais pas bien, il n’y avait pas de chaleur tournante, j’ai surveillé la cuisson et je l’ai laissé 40 minutes environ. Le pudding doit gonfler et rester moelleux au centre, il est normal qu’il s’affaisse lorsqu’on le démoule.
Servir chaud ou tiède de préférence mais personnellement je le trouve aussi bon froid, le lendemain au petit déjeuner. D’ailleurs, pendant que je vous en parle, j’en déguste une part avec du thé… Trop bon !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *