Purée de pomme de terre et butternut au gingembre

Raviver la pomme de terre, adoucir sa consistance et optimiser sa saveur grâce à la courge butternut, dynamiser l’ensemble avec un soupçon de gingembre frais… telle était mon idée en réalisant cette purée composée, cuite au lait et écrasée à la fourchette. On peut la servir en accompagnement avec tout ce qu’on veut, en ce qui me concerne, je la préfère seule en plat de résistance végétarien, enrichie d’une noix de beurre frais. Le résultat est impeccable, ni trop, ni trop peu.

puree-pomme-de-terre-butternut-gingembre-3_0022

Pour  1 personne

  • 1 grosse pomme de terre (choisir une variété destinée principalement à la purée)
  • Environ 80 à 100 g de chair de butternut
  • 1 grosse noix de gingembre
  • 50 cl de lait entier
  • Environ 1 cuiller à café de gros sel marin gris
  • Une ou deux pincées de sel fin
  • Une ou deux pincées de poivre blanc en poudre ou de baies du Sichuan au moulin (facultatif)
  • 10g de beurre

Éplucher la pomme de terre et la butternut, couper les deux en petits dés ou en lamelles pour une cuisson plus rapide. Éplucher également le gingembre, en garder une grosse noix et la couper en bâtonnets assez grossiers de façon à pouvoir récupérer facilement les morceaux en fin de cuisson et les jeter. Je ne conseille à personne d’essayer d’écraser du gingembre à la fourchette et d’en obtenir une texture souple… C’est peine perdue. Il est là seulement pour apporter du parfum et c’est en priorité le gras qui va l’exhaler, d’où le lait entier. Mettre le tout dans une casserole avec le gros sel et le lait. Mettre un couvercle et porter à ébullition en surveillant attentivement car sinon ça déborde. Dès que ça bout, baisser le feu et laisser cuire à peu près 20 minutes toujours à couvert en continuant de surveiller et en remuant régulièrement avec une cuiller ou une spatule en bois. Lorsque c’est prêt, ôter les morceaux de gingembre avec une fourchette, c’est facile car ils sont restés solides. Si vous n’aimez pas la crème de lait qui forme une sorte de peau, retirez là, moi je l’incorpore en écrasant. Dans une assiette plate, écraser le tout à la fourchette en procédant peu à peu, par petites quantités. Quand tout est bien écrasé, ajouter une ou deux pincées de sel si nécessaire et enfoncer au centre un morceau de beurre frais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *