Risotto espagnol

Hier soir, avec mon joli romarin encore tout pimpant et les quelques tomates séchées qu’il me restait, j’aurais volontiers fait un petit risotto à la tomate, bien moelleux comme je les aime. Seulement, je vous mets au défi d’aller trouver du riz à risotto en Guadeloupe. Et veille de Carnaval, n’en parlons même pas. J’ai donc décidé d’être raisonnable et de faire avec ce que j’avais. C’est alors, en voyant les beaux poivrons rouges que m’avait apportés Fabio samedi, que je me suis souvenue de Manel, un copain espagnol qui cuisinait le riz comme personne. Tout m’est revenu d’un coup, les poivrons, le safran, les fromages, la cuisson… et je me suis lancée, avec quelques touches très personnelles, dans la préparation de ce riz insolite et fameux qui, j’en suis certaine, saura vous ravir autant que moi.

risotto-espagnol-3_0026

Pour 4 personnes

  • 1 gros poivron rouge
  • 6 tomates pelées (fraiches si vous avez le temps, sinon en boîte)
  • 5 tomates séchées
  • 1 verre plein de Jasmine Rice (je recommande le Tilda, parfumé comme aucun autre)
  • 2 à 3 cuillers à soupe de lentilles vertes bio
  • 1 oignon
  • 1 cive (ou 1 oignon jeune)
  • 3 gousses d’ail
  • 2 piments doux verts
  • 1 petit piment rouge séché
  • 3 dosettes de safran en poudre
  • 1 cuiller à café de sucre roux en poudre
  • Du sel
  • Un peu de poivre
  • 2 à 3 branches de romarin frais
  • 3 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 20g de beurre
  • 30g de comté râpé
  • 70g de gouda fruité râpé
  • 4 à 6 verres d’eau

Découper d’abord tous les ingrédients. Le poivron et l’oignon en petits dés, les feuilles de romarin et les piments verts hachés fin, les tomates séchées et les tomates pelées en petits morceaux. Réserver toutes les tomates ensemble dans un bol à part avec le sucre et les gousses d’ail dégermées passées au presse ail.
Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile d’olive et y faire revenir à feu très vif les dés de poivron, les oignons et les piments. Y jeter ensuite les tomates avec l’ail et le safran puis le verre de riz et les lentilles. Bien mélanger le tout environ deux minutes, saler correctement, poivrer légèrement et ajouter quatre verres d’eau. Couvrir. Dès que l’eau bout, baisser le feu. Pas au maximum mais moyen. Mélanger fréquemment pour que le riz et les lentilles cuisent bien uniformément. Rajoutez un peu d’eau au fur et à mesure si le riz vous parait sec ou se met à accrocher légèrement le fond de la casserole et baissez encore le feu si cela vous semble nécessaire.
Quand l’eau a absorbé tous les parfums et sert désormais de liant, quand les grains de riz sont bien gonflés, à peu près au bout de 25 à 30 minutes, vous pouvez incorporer le beurre et le fromage à petit feu et mélanger énergiquement pendant environ 2 minutes. Il ne vous reste plus alors qu’a servir bien chaud et à vous repaitre ce petit riz maison qui explose de saveurs.

Ce riz est d’un moelleux qui égale largement celui du risotto. Le riz de Manel ne comportait pas de lentilles, ni de tomates séchées, je ne suis même pas certaine qu’il y mettait des tomates pelées. Par contre je me souviens bien qu’il incorporait lentement, toutes sorte de fromages en petits dés, de type tome ou même à pâte molle. Je m’en suis tenue à ceux qui se trouvaient dans mon réfrigérateur mais libre à vous d’essayer avec du fromage des Pyrénées, du brie pasteurisé, du brebis, de la tome ou toute autre spécialité fromagère qui vous fait envie. Un conseil, ne surtout pas réchauffer plus d’une fois, choisir plutôt l’option « croquettes de risotto » pour accommoder les restes. Je vous en reparlerai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *