Riz aux haricots noirs à la mode Mireille

Deux fois de suite… on peut dire que c’est ma semaine du riz. Il est vrai qu’en Guadeloupe quand on va faire les courses on ne tombe pas toujours sur ce que l’on cherche et on fait souvent avec ce que l’on trouve. Le riz d’aujourd’hui est un clin d’œil affectif à Mireille, cette talentueuse cuisinière qui m’a appris autrefois quelques basiques de la cuisine haïtienne. Notamment le riz aux haricots rouge à la mode Mireille, c’est à dire cent fois meilleur que tous ceux que vous avez pu manger dans toutes les Antilles.
Ce matin, chez le primeur de Sainte-Anne, il y avait ces beaux haricots noirs lisses et brillants que je n’avais encore jamais cuisinés. Je me suis dit que c’était l’occasion de les tester avec une recette qui a fait ses preuves. Et je suis certaine que Mireille ne m’en voudra pas d’avoir apporté à son riz quelques légères modifications…

riz-mireille 2_0506

Pour 4 à 6 assiettes

  • 1 verre de Jasmine Rice
  • Environ 150 à 200g de haricots noirs secs
  • 1 petite carotte
  • 1 tomate fraiche pelée
  • 2 grosses échalotes
  • 2 ou 3 cives
  • 3 gousses d’ail
  • 1 cuiller à café de sucre roux
  • 1 Kub Or
  • Quelques branches de thym
  • Une petite poignée de feuilles de persil
  • 3 clous de girofle
  • 1 feuille de laurier
  • 2 piments végétaux
  • 1 piment antillais classique
  • 3 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • Un peu de sel

Mettre les pois à crever dans une cocotte minute avec environ 1 litre et demi d’eau salée. Cela signifie que vous laisser les pois bouillir environ 30 minutes après la reprise de l’ébullition afin de les « ramollir » à l’intérieur et de faire éclater leur peau. Ensuite, il faut les passer en conservant  l’eau de cuisson qui va servir à préparer le riz.
Dans la même cocotte minute qui a été lavée et séchée entre temps, mettre à chauffer 3 cuillers à soupe d’huile d’olive. Lorsque celle-ci est bien chaude, y faire revenir les échalotes et les cives finement hachées ainsi que la carotte coupée en tout petits dés, la tomate pelée, épépinée, tranchée, la cuiller à café de sucre roux en poudre, les gousses d’ail passées au presse ail, les clous de girofle, le thym, le persil et le laurier. Bref, tous les ingrédients. Une fois que tout est bien mélangé, que les différentes saveurs se sont bien liées, ajouter les haricots et faire encore revenir deux ou trois minutes. Verser le verre de riz et environ 2 à 3 verres de l’eau des haricots additionnée d’un Kub Or et d’un cube de bouillon de poule. Jeter les trois piments dans la cocotte avant de la refermer et laisser cuire encore dix à quinze de minutes après la reprise de l’ébullition. La cuisson dépend aussi du riz qu’on a choisi. J’ai l’impression par exemple, que le Jasmine Rice cuit plus vite que le longs grains (celui que prend Mireille depuis toujours).
Ce type de riz se mange habituellement en accompagnement de toutes sortes de fricassées mais je le trouve assez gouteux et assez riche pour le manger en plat principal. D’autant que par rapport à la recette originale, j’ai ajouté des carottes, de la tomate, mis plus de haricots et moins de riz…

Une réflexion au sujet de « Riz aux haricots noirs à la mode Mireille »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *