Salade végétarienne à la thaïlandaise, sauce tamarin, gingembre et sésame noir

Qu’est-ce qu’une salade végétarienne à la thaïlandaise ? C’est un mélange créatif de tout un tas de saveurs et textures parfois merveilleusement improbables. Une alliance de crudités et de fruits avec une sauce hautement parfumée, souvent avec en plus des graines et des fruits secs et parfois même du riz soufflé ou des pétales de maïs doré rien que pour le croustillant. C’est, pour moi qui vient de rentrer à Paris le souvenir encore très présent d’une nourriture fraiche et saine et le plaisir d’inaugurer un cycle végétarien destiné à me faire du bien.

Salade-végétarienne-à-la-thaïlandaise-3_0138

Pour 1 personne

  • 1/3 de carotte
  • 3 cm de branche de céleri
  • 1 clémentine
  • 1/2 poivron corne de bœuf rouge
  • 1 haricot coco plat cru
  • 1/4 de pomme fuji avec sa peau
  • 1/8 de chou rouge
  • 1/4 d’oignon rouge
  • 1 petite poignée de feuilles de cresson
  • 1 petite poignée de feuilles de coriandre fraiche
  • 1 cuiller à soupe de cacahuètes de préférence sans peau et non salées
  • Le jus d’1/2 citron, jaune ou vert
  • Quelques cristaux de fleur de sel

Pour la sauce tamarin, gingembre et sésame noir

  • 1 cuiller à café de pâte de tamarin
  • 4 à 6 lamelles de gingembre en saumure (le gingembre rose en bocal que les japonais servent avec les sushis)
  • 2 cuillers à soupe d’huile de colza
  • 6 gouttes d’huile de sésame
  • 3 à 4 cuillers à soupe d’eau chaude
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillers à café de sucre brun en poudre ou de miel
  • 1 grosse cuiller à café de graines de sésame noir

Laver le cresson et tapisser le fond de l’assiette ou du saladier avec quelques feuilles bien vertes. Ajouter la laitue iceberg émincée.
Éplucher et râper la carotte assez gros ou bien l’émincer en très fines rondelles pour avoir un peu plus de croquant. En règle générale avec cette salade, les légumes doivent être tranchés très finement. Le poivron et l’oignon rouge en rondelles, le chou rouge et le céleri en lanières, le haricot coco coupé en biseau. Éplucher la clémentine en suprêmes, c’est à dire ôter la peau et les membranes pour ne conserver que la pulpe. Bien laver la pomme, au savon de préférence si elle n’est pas bio et en découper un gros quart en morceaux. Déposer le tout par couches de couleurs sur le fond de salade, arroser de quelques gouttes de jus de citron puis ajouter les cacahuètes et les feuilles de coriandre ainsi que quelques cristaux de fleur de sel. Pas trop de sel car le gingembre en saumure va saler la sauce.
Préparer la sauce en mettant dans le bol du robot mixer ou du blender, le gingembre émincé, la pâte de tamarin, le sucre, 2 cuillers à soupe d’eau chaude et l’huile de colza. Bien mixer le tout jusqu-à obtention d’une crème assez lisse. Verser dans un bol, émulsionner avec le reste d’eau chaude et l’huile d’olive et ajouter les graines de sésame avant de bien remuer une dernière fois. Napper le dessus de la salade avec deux ou trois cuillers de sauce ou bien servir à part dans un joli récipient.

Vous pouvez remplacer la clémentine par des morceaux d’ananas frais et ajouter si vous le souhaitez quelques graines de grenade. Vous pouvez aussi remplacer les cacahuètes par des amandes ou des noix de cajou, à vous d’improviser avec ce que vous avez à votre disposition..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *