Salade verte du marché

Je suis passée en mode vert. Probablement est-ce une réaction spontanée à la grisaille parisienne, célèbre entre toutes pour sa morosité… En attendant je prends le frais. Je mélange allègrement cresson, pourpier, cœurs de trévise verte avec de la racine de persil et de la courgette râpées. Et puis, pour parfumer le tout, ciboulette et ail des ours. Que du bon qui fait du bien.

Trevise-verte-good_0106

Salade-verte-du-marché-small_0138

Pour une personne

  • 3 petits cœurs de trévise verte (elle a moins d’amertume que la trévise rouge et ses cœurs ressemblent à des roses)
  • Une poignée de feuilles de cresson
  • Une poignée de feuilles de pourpier
  • 2 cuillers à soupe de racine de persil hachée (elle ressemble vraiment à un panais, en un peu plus blanc peut-être)
  • 2 à 3 cuillers à soupe de courgette crue râpée avec sa peau
  • 2 à 3 cuillers à soupe de ciboulette finement hachée
  • 4 à 5 feuilles d’ail des ours ciselées
  • 1 demi-citron vert
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • Du sel
  • Un peu de poivre

Ail-des-ours_0186Ail des ours

Bien laver les salades. La trévise verte est fort jolie mais elle a le cul terreux. Mélanger tous les ingrédients dans un saladier, arroser avec le jus d’un demi-citron vert et deux cuillers à soupe d’huile d’olive. Saler. Très important le sel comme exhausteur de goûts dans une salade comme celle-là. Choisir si possible un bon sel. De Guérande, de Noirmoutier, de l’Himalaya ou bien d’où vous voudrez, du moment qu’il est distingué. J’avais une salière de Sale Rosso italien non entamée, je me suis fait un plaisir de l’ouvrir pour l’occasion. Ajouter une pincée de poivre et mélanger consciencieusement. Apprécier la fraicheur bienfaitrice de cette verte salade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *