Tarte aux figues vertes, miel de lavande et beurre salé

Lorsque je vois des figues vertes à maturité, la peau douce et légèrement craquelée, tendres et suintantes de jus sucré, je n’y peux rien, je craque ! Depuis le début de l’été, je rêvais d’une bonne tarte aux figues maison avec une belle pâte sablée fine et friable mais j’étais toujours un peu bousculée. Ces jours-ci, le rythme ayant sensiblement ralenti, le moment est venu de m’atteler à cette noble tâche.

Tarte-aux-figues-vertes-beurre-salé-et-miel-de-lavande-4_0245

Tarte-figues-miel-de-lavande-beurre-salé-entière-2_0169

Pour un moule à tarte de 20 cm

  • 8 grosses figues vertes
  • 2 cuillers à café bombées de miel de lavande
  • Quelques lichettes fines de beurre aux cristaux de sel de Noirmoutier ou de Guérande (environ 10 g)

Pour la pâte sablée

  • 80 g de beurre doux froid coupé en petits morceaux + une noix pour le moule
  • 45 g de beurre aux cristaux de sel de Noirmoutier ou de Guérande froid et coupé en petits morceaux
  • 40 g de sucre glace
  • 30 à 40 g de rapadura (selon si vous aimez la pâte bien sucrée ou pas)
  • 250 g de farine + une marge de 30 à 50 g pour fariner légèrement le moule et travailler à l’aise sur le plan de travail sans que ça colle)
  • 1 jaune d’œuf
  • 3 cuillers à soupe d’eau (environ 5 à 7 cl selon la taille de l’œuf)

Vous pouvez très bien n’utiliser pour la pâte que du beurre doux, dans ce cas, je recommande d’additionner un peu de sel fin marin à la farine.

Préparer d’abord la pâte sablée.
Travailler du bout des doigts la farine et les beurres coupés en morceaux jusqu’à obtention d »une texture sablonneuse et façonner un petit puis sur le plan de travail. Battre le jaune avec l’eau et les sucres et verser au centre du puis. Incorporer ce mélange avec les doigts farinés jusqu’à obtention d’une pâte mais sans trop la travailler pour qu’elle soit à la fois craquante et un peu friable après cuisson. Si on travaille trop la pâte, elle va durcir en cuisant. Si la pâte colle aux doigts rajouter un peu de farine (d’où la marge de farine prévue pour faciliter la manipulation et fariner le plan de travail au moment d’étaler la pâte).
Une fois que la pâte est suffisamment compacte, l’emballer dans du film alimentaire et la mettre au réfrigérateur.pendant environ 1 h avant de l’étaler.
Pendant ce temps, on peut en profiter pour préparer la garniture, à savoir, éplucher les figues si elles ne sont pas trop mûres,  ou bien, comme moi, juste ôter l’excédent de peau aux endroits où celle-ci est plus épaisse. Couper les figues en quatre et les réserver.
Au bout d’une heure, préchauffer le four à 200°. Beurrer généreusement  le moule et le fariner légèrement.
Fariner le plan de travail et le rouleau à pâtisserie et étaler la pâte en une couche uniforme (autant que possible). C’est la partie la plus ardue car il faut que la pâte reste bien entière, ne soit ni trop fine ni trop épaisse et qu’elle épouse bien toute la surface du moule. Personnellement je préfère qu’elle soit un peu épaisse et je ruse en continuant de l’aplanir avec les mains au fond du moule, ce n’est pas du tout réglementaire mais efficace ! Ensuite, je pique le fond à la fourchette et je mets ma pâte à précuire avec une feuille de papier cuisson et des haricots (ou des cailloux) par dessus.
Là, je me suis débrouillée comme j’ai pu car je n’avais rien de tout ça. J’ai utilisé une feuille de papier aluminium et j’ai mis des noisettes avec leurs coques pour lester et ça allait.
Donc, je mets mon fond de pâte à précuire pour environ 15 minutes. Ensuite je garnis avec les 1/4 de figues bien serrés les uns contre les autres, j’ajoute un peu partout sur le dessus des lichettes très fines de beurre salé puis, je fais couler en filet sur toute la surface de la tarte mes deux cuillers à café bien débordantes de miel de lavande.
Enfourner à 200° pour 15 à 20 mn. Déguster plutôt tiède avec une cuiller à soupe de crème fraiche entière ou une boule de glace à la vanille. Hummm ! C’est trop bon !

2 réflexions au sujet de « Tarte aux figues vertes, miel de lavande et beurre salé »

  1. bellat Catherine

    je me suis lançée pour la Tarte aux figues….
    c’est totalement divin…….le beurre salé et le miel de lavande avec
    la figue j’ai adoré…….

    Répondre
  2. bellat Catherine

    Même si je l’ai fait à mon instinct…. (et sans gluten pour la pâte avec poudre d’amandes)
    et avec ce que j’ai trouvé : figues violettes….. hummmmm!!! un vrai délice

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *