Tartes fines pour l’apéro

Vous l’avez peut-être remarqué, ma marotte du moment c’est l’oignon rouge. Doux et piquant à la fois, beau comme un jeune premier, il fait vibrer la plancha, illumine mes papillotes, donne du souffle à mes salades et du goût à mes plats cuisinés. C‘est bien simple, j’en mets partout. Et pour lui faire tous les honneurs, dans ma série de tartes fines dont vous me direz des nouvelles, je lui offre la vedette avec du bleu d’Auvergne et des noix concassées.

oignon-rouge-3_0078

Comme vous pourrez en juger, mes autres tartelettes ne s’en laissent pas conter. Fenouil, courgettes, tomates cerises, tomates séchées, ensemble ou séparés, je les mêle à du chabichou ou à du parmesan. Hier, je les ai tellement aimées que, ce soir, pour fêter l’anniversaire d’Armelle, j’en referai avec du brebis corse, des poires et du magret fumé. Croustillantes et méchamment parfumées, ces tartes fines ont tout pour vous faire craquer.

tartes-fines-good_0174

Pour 6 tartelettes au oignons rouge et au bleu

  • 1 rouleau de pâte feuilletée surgelée étalée (prendre la forme rectangulaire, elles sont vendues par 2)
  • 4 oignons rouges
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 1 morceau de bleu d’Auvergne d’environ 200g
  • 1 quinzaine de cerneaux de noix
  • Poivre du moulin
  • 1 pincée de sel
  • 2 à 3 pincées de sucre roux

Commencer par faire revenir les oignons en rondelles, à feu vif, dans une poêle contenant 2 cuillers à soupe d’huile d’olive bien chaude. Remuer sans arrêt à l’aide d’une spatule ou d’une cuiller en bois le temps que les oignons commencent à mollir. Ajouter très peu de sel, du poivre en quantité raisonnable ainsi que le sucre en poudre. Laisser cuire à feu moyen en remuant fréquemment pendant une quinzaine de minutes. Les oignons doivent être bien tendres, ne plus du tout crisser sous la dent. Goûtez les, avant 10 mn et après 15 minutes vous comprendrez ce que je veux dire. Une fois que vous les trouvez à point, réservez-les et occupez-vous des fonds de tarte.
Préchauffer le four à 160° à chaleur tournante.
Recouvrir une grille de papier cuisson et y étaler la pâte rectangulaire coupée en six rectangles (ou plus si on préfère présenter des bouchées plutôt que des tartelettes). Piquer les rectangles à la fourchette, poser par dessus une autre feuille de papier cuisson et maintenir le tout pressé avec une 2ème grille, une plaque ou des cailloux. J’avais des cailloux sous la main, ça marchait hyper bien… Enfourner pour 10 à 12 minutes, pas plus.
Quand les fonds de tarte sont prêts, les laisser tiédir à l’air libre avant de les garnir. Mettre environ deux cuillers à soupes (voire trois, selon ce que vous avez à disposition) d’oignons cuits par rectangle puis, des tranches de bleu d’Auvergne assez épaisses et enfin, deux ou trois noix concassées grossièrement au couteau. Ré-enfourner pour 10 minutes avant de passer au grill, voire au turbo grill pendant 3 minutes environ. Là, il vaut mieux surveiller car en aucun cas les tartelettes ne doivent être trop gratinées, juste dorées et encore dégoulinantes pour garder un moelleux qui va venir prendre le contrepieds du croustillant de la pâte. Si vous suivez mes conseils à la lettre, normalement vous devriez vous régaler…

Pour 6 autres tartelettes variées

  • 1 rouleau de la même pâte que celle des tartes aux oignons
  • 1 à 2 fenouils selon la grosseur des bulbes
  • 1 à 2 cuillers d’huile d’olive
  • 1 chabichou du Poitou
  • Environ 30g de parmesan fraîchement râpé
  • 1 pincée de sel
  • Poivre du moulin
  • 1/2 courgette
  • 10 à 15 tomates cerises (ou des tranches fines de tomates)
  • 6 à 8 tomates séchées à l’huile

Faire revenir le ou les bulbes de fenouil découpé(s) en rondelles très fines dans l’huile chaude, exactement comme l’oignon rouge mais peut-être un peu moins longtemps. Le fenouil doit être très tendre et à peine doré, voire pas du tout. Saler peu, poivrer bien. Réserver pendant que la 2ème (ou peut-être pour vous la 1ère) fournée de fonds de tartes est au four.Quand vos fonds de tartes sont prêts à garnir, disposer sur 2 d’entre eux les fenouils avec par dessus des tranches assez épaisses de chabichou. Sur deux autres, mettre des tranches ultra fines de courgette crue avec la peau, quelques tomates cerises coupées en deux ou en trois, des lanières de tomates séchées et pour finir, des tranches épaisses de chabichou. Pour les deux dernières, je préconise des tranches de courgettes un chouia plus épaisses, des tomates séchées à l’huile en lanières et du parmesan râpé par dessus. Moi j’ai fais comme ça mais rien ne vous empêche d’ajouter aussi des tomates cerise ou même des copeaux de jambon cru. Enfourner le tout pour 10 à 12 mn à 160° à chaleur tournante. Puis, comme pour les tartelettes aux oignons, passer au grill 3 minutes le temps de dorer légèrement le tout. Servir avec des feuilles de basilic frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *