Tartinade de fèves aux cacahuètes

Vous pensez bien que si je suis capable de faire une tartine de petits pois, ce ne sont pas quelques toasts de fèves qui vont me faire peur. Entre pesto et houmous, cette délicieuse tartinade convient parfaitement à tout apéro qui se respecte mais peut aussi relever un brunch et même accompagner une salade et pourquoi pas des pâtes si le cœur vous en dit… Et comme mes fèves vont se retrouver broyées sans pitié par la lame ravageuse de mon robot ménager, pas la peine de se plier en douze, je les prends surgelées, déjà épluchées.

tartinade-feves-cacahuetes-2_0358

Pour 1 petit bol

  • 125 à 150g  de fèves surgelées
  • 1 sachet de bouillon de légumes à infuser Ariaké
  • Une poignée de feuilles de persil frais
  • 1 demi-gousse d’ail dégermée
  • 3 à 4 cuillers à soupe d’huile de colza
  • 1 à 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 1 demi-cuiller à café de cumin
  • Quelques gouttes de jus de citron
  • 30 à 40g de cacahuètes salées dites « du comptoir », c’est à dire avec la peau
  • Un peu de sel (facultatif)

Mettre de l’eau salée à bouillir pour les fèves. Quand elle arrive à ébullition, y plonger les fèves et le sachet de bouillon de légumes. Laisser cuire le temps indiqué sur le sachet de fèves, soit, à peu près 6 minutes. Égoutter en conservant le bouillon.
Dans le bol du robot, mettre les fèves encore un peu tièdes avec deux cuillers à soupe de bouillon et quelques gouttes de jus de citron (même pas un demi, juste presser et faire couler quelques gouttes, environ l’équivalent d’une cuiller). Ajouter la demi-gousse d’ail pelée et dégermée, les feuilles de persil frais, le cumin et les cacahuètes. Je les trouve meilleures avec la peau, elles ont un goût plus torréfié et comme elles sont bien salées, on n’est pas obligé d’en rajouter. Une pincée si vous voulez. Mixer le tout en versant les huiles au fur et à mesure et en prenant soin de garder un peu de texture. Je mélange huile de colza et huile d »olive car l’huile d’olive seule si lle est fruitée serait susceptible d’aporter de l’amertume. Tartiner sur des toasts de baguette grillée.

 

2 réflexions au sujet de « Tartinade de fèves aux cacahuètes »

    1. zaz Auteur de l’article

      merci, merci… Dans celle que tu as goûté il y avait de la menthe à la place du persil

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *