Thaïquiri

Les amis sont venus passer le dimanche à Gourbeyre. En arrivant, ils avaient, pour certains, presque deux heures de voiture derrière eux. Pour leur souhaiter la bienvenue, j’avais préparé un cocktail très frais avec du rhum et du jus de citron vert. Un Daiquiri, ça s’appelle normalement. Sauf que, pour la touche inédite, j’y avais fait macérer des feuilles de basilic thaï du jardin. L’association du citron et du basilic asiatique au goût légèrement anisé était divine. Seb s’en est particulièrement délecté et dans la foulée, comme il adore les jeux de mots, il s’est empressé de le rebaptiser Thaïquiri. J’ai décidé de conserver cette appellation facétieuse et de partager avec vous le secret de cette succulente boisson, à boire avec modération.

Daiquiri-thaiquiri-3_0149

Pour environ 1 litre et demi de cocktail

  • 5 gros citrons verts bien juteux
  • Environ 20 cl de sirop de sucre de canne
  • Environ 20 cl de rhum blanc
  • 1 litre d’eau gazeuse
  • Environ une vingtaine de feuilles de basilic thaïlandais

Presser les citrons et verser leur jus dans un saladier. Ajouter le sirop de sucre de canne, le rhum et les feuilles de basilic. Verser l’eau gazeuse bien fraîche et mélanger. Goûter pour apprécier les proportions, rectifier si nécessaire la teneur en sucre ou en rhum. Laisser rafraichir au congélateur pendant environ une heure avant de transvaser dans une carafe et de servir dans des coupes ou des verres à pied.

Table-chez-Fifi-Small_0209

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *