Velouté de cerfeuil tubéreux, persil et céleri rave

Encore un velouté ? Oui. Les veloutés ont toujours ma faveur, quel que soit le moment, quelle que soit la saison. Ils sont selon moi une des façons les plus parfaites de consommer des légumes. Et puis, comme je l’ai déjà signalé il y a quelque temps, leur variété est absolument infinie. Pour preuve ce velouté aux accents insolites dont la saveur m’a littéralement bluffée et a séduit toutes les personnes qui l’on goûté. Vous remarquerez que, dans l’intitulé, je fais passer le persil avant le céleri rave, c’est parce que j’inverse les rôles. Le persil a ici valeur de légume alors que le céleri rave joue le rôle d’un simple aromate. Chaudement recommandé.

Velouté-de-cerfeuil-tubéreux,-persil-ett-céleri-rave_0075

Pour environ 4 petits bols

  • 3 cerfeuils tubéreux
  • 1 bouquet de persil plat
  • 1 tranche de céleri rave (l »équivalent d »une tranche moyenne de melon)
  • 1 pomme de terre grenaille
  • 1 cuiller à café de gros sel marin gris
  • Un peu de noix muscade fraichement râpée (environ une dizaine d’aller-retours avec la mini-râpe qui se trouve dans le flacon de noix-muscades)
  • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive vierge extra

Peler et rincer le persil tubéreux. Le découper en fines rondelles. Procéder de même avec la pomme de terre et le morceau de céleri. Couper les branches les plus épaisses du bouquet de persil et mettre le reste dans une casserole avec les légumes en recouvrant le tout d’eau. Ajouter le sel et porter à ébullition avec un couvercle. Laisser cuire 15 minutes après l »ébullition.
Verser le tout dans le bol du blender avec l’huile d’olive et la noix muscade râpée et mixer 1 à 2 minutes. Servir chaud dans des bols.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *